Le Premier ministre bulgare Boyko Borissow en visite à Berne

Berne. La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga et le vice-président du Conseil fédéral Johann N. Schneider-Ammann ont reçu, ce lundi, le Premier ministre bulgare Boyko Borissow, lors de deux entretiens séparés. L’entretien avec la présidente de la Confédération a porté notamment sur la politique européenne des deux Etats et sur les questions migratoires. La rencontre entre le chef du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche et M. Borissow a permis d’aborder les relations commerciales entre les deux Etats et la question de la formation professionnelle.
Rencontre avec le Premier ministre bulgare Borissow
(Photo: Keystone)

La présidente de la Confédération a souligné face au chef du gouvernement bulgare toute l’importance que la Suisse accorde à des relations franches et stables avec l’Union européenne. L’une comme l’autre tirent de grands avantages des rapports étroits qui les lient. Les ressortissants des deux derniers Etats qui sont entrés dans l’UE, la Bulgarie et la Roumanie, sont cependant encore sous le coup de restrictions à l’admission jusqu’au 31 mai 2016. Quelque 5‘900 Bulgares vivent actuellement en Suisse.

Suite à la votation populaire du 9 février 2014, le Conseil fédéral veut revoir l’accord sur la libre circulation des personnes avec l’UE de sorte que la Suisse puisse gérer l‘immigration de façon indépendante, à l’avenir. Il s’efforcera conjointement de consolider la voie bilatérale tout en la réaménageant. La présidente de la Confédération a exposé la politique du Conseil fédéral en la matière. La Bulgarie fait partie de l’UE depuis 2007; pour la première fois, elle prendra la présidence du Conseil de l’Union européenne le deuxième semestre de 2018.

Mme Sommaruga et M. Borissow se sont félicités de l’heureuse évolution des relations entre les deux Etats, qui se sont intensifiées ces dernières années. En matière de politique migratoire, la discussion a porté sur les propositions qui circulent dans l’UE pour résoudre en commun la question des réfugiés en instituant, par exemple, une clef de répartition.

La Bulgarie n’est pas encore membre à part entière de l’espace Schengen mais fait partie de l’espace Dublin, qui applique des critères uniformes pour l’examen des demandes d’asile. Compte tenu de sa position géographique à la frontière extérieure de l’UE, la Bulgarie est particulièrement exposée au flux des réfugiés vers l’Europe. Le Premier ministre bulgare a relevé que cet afflux pose d’énormes problèmes à son pays. La présidente de la Confédération Sommaruga a insisté sur le fait que ces problèmes ne peuvent être résolus à l’échelon national et qu’il appartient à l’Europe de s’y attaquer sans attendre par une politique coordonnée et solidaire.

Entretien sur la formation professionnelle

Le Conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann, chef du Département fédéral de l'économie de la formation et de la recherche (DFER) a profité de cette occasion pour souligner les bonnes relations entre les deux Etats. L’entretien a porté sur la situation économique, les relations économiques bilatérales et la formation professionnelle.

Les échanges commerciaux entre la Suisse et la Bulgarie se sont élevés à 582 millions de francs suisses en 2014. La Suisse exporte principalement des produits pharmaceutiques, des machines et des produits chimiques, les importations se composent quant à elles essentiellement de textiles et habillements et de machines. Les entreprises suisses ont investi en Bulgarie à la fin 2013 un total de 613 millions de francs et y ont créé 8'900 emplois.

Le 7 décembre 2014 a marqué la fin de la période d’engagement de la contribution suisse à l’élargissement en faveur de la Bulgarie. La Suisse finance à ce titre des projets pour un montant total de 76 millions de francs dans les domaines d’activité favorisant la croissance économique, les secteurs de la sécurité sociale, de la protection de l’environnement, de la sécurité publique et de la société civile.

Du coté bulgare ont également pris part aux entretiens, Liliana Pavlova, Ministre du développement régional, Ivaylo Moskovski, Ministre des transports, des technologies de l’information et de la communictaion ainsi que le Ministre de l’économie Boschidar Lukarski.

Liens

Dernière modification 15.06.2015

Début de la page

Contact

Service de communication du DFJP
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
T +41 58 462 18 18
F +41 58 462 40 82
info@gs-ejpd.admin.ch

Imprimer contact

https://www.esbk.admin.ch/content/ejpd/fr/home/aktuell/news/2015/2015-06-15.html