New York, 20 ans après le sommet de Pékin : pour la présidente de la Confédération, il faut mettre les bouchées doubles en matière d’égalité

Berne. Égalité entre femmes et hommes, participation citoyenne à l’adoption du programme du développement durable et création d’institutions efficaces et responsables : la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga, a représenté la Suisse ce week-end à New York, dans le cadre de manifestations portant sur ces thèmes, en marge du sommet consacré à l’Agenda 2030 de l’ONU pour le développement durable. Lors d’une réunion de haut niveau sur l’égalité des sexes – 20 ans après la Conférence mondiale sur les femmes qui s’était tenue à Pékin –, la présidente de la Confédération a souligné qu’il était temps d’accélérer la mise en œuvre.
Conjointement avec le président de la Mongolie et le vice-président du Botswana, la présidente de la Confédération a dirigé une manifestation organisée par l’Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale (IDEA) (photo: IISD Reporting Services)
Conjointement avec le président de la Mongolie et le vice-président du Botswana, la présidente de la Confédération a dirigé une manifestation organisée par l’Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale (IDEA) (photo: IISD Reporting Services)

Mme Sommaruga a souligné que, malgré de nombreux progrès, les discriminations et les violences à l’encontre des femmes et des jeunes filles étaient encore si nombreuses que le bilan des vingt dernières années ne pouvait être qualifié de positif. Elle a ajouté que, d’ici à 2030, la communauté internationale devait parvenir à concrétiser pleinement l’égalité entre femmes et hommes ainsi que filles et garçons, car, sans égalité des sexes, la pauvreté dans le monde ne pourra pas être éliminée, et un progrès économique durable restera une chimère. Il est notamment inacceptable et insupportable que les femmes soient encore systématiquement victimes de mauvais traitements et de viols pendant les guerres.

La présidente de la Confédération a poursuivi en disant que la Suisse saluait donc le fait que l’égalité et le renforcement du rôle de la femme fassent partie du programme 2030. En politique intérieure, il convient, ainsi, d’éliminer toute discrimination salariale, de permettre de mieux concilier vie familiale et vie professionnelle et de lutter contre la violence domestique. Au plan international, la Suisse continuera à s’investir concrètement et financièrement en faveur de l’égalité des sexes et des droits des femmes, a par ailleurs déclaré Mme Sommaruga. Les moyens que notre pays met à la disposition de l’entité ONU FEMMES passeront à 49,5 millions de dollars USD entre 2015 et 2017.

Développement durable

D’autres manifestations à New York ont porté sur divers thèmes autour du développement durable, notamment sur la création, dans ce contexte, d’institutions performantes et responsables, mais aussi sur la participation citoyenne à la mise en œuvre d’un programme de développement durable. Avec son système de démocratie directe, la Suisse dispose d’une solide expérience dans ce domaine.

Conjointement avec le président de la Mongolie, M. Tsakhia Elbegdorj, et le vice-président du Botswana, M. Mokgweetsi E.K. Masisi, la présidente de la Confédération a dirigé samedi une manifestation organisée par l’Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale (IDEA) et portant sur l’association des populations au développement durable, plus précisément sur les notions de responsabilité, de transparence et de participation citoyenne. La Suisse préside l’IDEA cette année ; en 2016, c’est la Mongolie qui reprendra le flambeau.

Le sommet consacré au programme pour 2030 se termine ce dimanche. Lundi marquera le début de la 70e Assemblée générale de l’ONU avec une semaine ponctuée de réunions de haut niveau. Dans le cadre du débat général de l’assemblée générale, la présidente de la Confédération exposera les priorités de la politique étrangère de la Suisse dans le cadre de l’ONU.  

Dernière modification 27.09.2015

Début de la page

Contact

Service de communication du DFJP
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
T +41 58 462 18 18
F +41 58 462 40 82
info@gs-ejpd.admin.ch

Imprimer contact

https://www.metas.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/news/2015/2015-09-27.html