La conseillère fédérale Elisabeth Baume-Schneider à Stockholm pour la réunion des ministres Schengen

Berne, 26.01.2023 - La conseillère fédérale Elisabeth Baume-Schneider a participé à la réunion des ministres de l’intérieur des États Schengen qui s’est tenue ce 26 janvier 2023 à Stockholm. La migration irrégulière et la criminalité organisée ont été au cœur des discussions. Cette rencontre a aussi été l’occasion pour la cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP) de rencontrer la commissaire européenne aux affaires intérieures Ylva Johansson et ses homologues d’autres États Schengen.

C'est la première réunion des ministres de l'intérieur des États Schengen à laquelle a participé la conseillère fédérale Elisabeth Baume-Schneider depuis sa prise de fonction au début de 2023. La cheffe du DFJP a relevé l'importance d'échanges réguliers au niveau politique, concernant en particulier la migration et la criminalité organisée : « Aucun pays n'est en mesure de régler seul les problèmes qui se posent dans ces deux domaines. Il est essentiel d'agir ensemble.»

Madame Baume-Scheider a assuré ses homologues du rôle constructif de la Suisse pour les questions touchant à la migration irrégulière. Tous les pays européens font face à ce défi, qui nécessite une réaction concertée, a dit la conseillère fédérale. Cette réaction passe par une réforme du système européen de l'asile et des migrations, mais aussi par un renforcement de la coopération avec les pays de provenance dans le domaine des retours et des réadmissions.

L'exemple des partenariats migratoires

Les ministres se sont aussi entretenus, à l'initiative de la présidence suédoise du Conseil de l'Union européenne (UE), des possibilités d'associer la coopération en matière de retours avec d'autres leviers d'action politique, comme la délivrance des visas. Les États Schengen ne se sont jusqu'ici accordés que sur des mesures concernant la Gambie, que la Suisse, en tant qu'État associé, applique également. La conseillère fédérale Baume-Schneider a relevé la nécessité d'exploiter tout le potentiel des outils disponibles, y compris les incitations positives, par exemple un traitement facilité des demandes de visas pour les États tiers qui coopèrent bien dans le domaine du retour.

La cheffe du DFJP est en outre revenue sur l'instrument du partenariat migratoire : cette approche, axée sur une coopération durable dans un partenariat équilibré, englobe non seulement le retour et la réintégration, mais aussi, notamment, le renforcement des infrastructures, la migration régulière et la coopération au développement. La Suisse, qui a conclu de tels partenariats avec huit pays, est disposée à partager ses expériences au niveau européen.

Progrès technologique versus poursuite transfrontalière

Les ministres ont également discuté de la coopération dans la lutte contre la criminalité organisée transfrontalière. La cybercriminalité représente à cet égard un défi particulier pour des autorités de poursuite pénale organisées au niveau national, aux prises avec des organisations criminelles qui profitent bien souvent d'une avance technologique. Une des réponses à ces défis peut résider dans une protection des données et une entraide judiciaire optimisées.

Premiers échanges avec des homologues européens

Cette réunion informelle à Stockholm s'est déroulée sous présidence suédoise. La Suède a en effet succédé en début d'année à la République tchèque à la présidence du Conseil de l'UE. En marge de cette réunion, Madame Baume-Schneider a tenu de premiers échanges bilatéraux avec la commissaire européenne aux affaires intérieures Ylva Johansson, ainsi qu'avec des homologues européens. Elle s'est entretenue notamment avec la ministre allemande de l'intérieur Nancy Faeser, le ministre italien de l'intérieur Matteo Piantedosi et le ministre autrichien de l'intérieur Gerhard Karner.


Adresse pour l'envoi de questions

Service de communication DFJP, T +41 58 462 18 18, info@gs-ejpd.admin.ch


Auteur

Département fédéral de justice et police
http://www.ejpd.admin.ch

Dernière modification 06.06.2024

Début de la page

https://www.rayonverbot.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/mm.msg-id-92680.html