Office fédéral des migrations

Hausse modérée de l’immigration en provenance des nouveaux pays membres de l’Union européenne (UE)

Communiqués, ODM, 19.07.2011

Berne. Suite à l’introduction de la totale liberté de circulation, valable depuis le 1er mai 2011, pour les nouveaux Etats membres de l’UE (Roumanie et Bulgarie exceptées), l’immigration en Suisse des ressortissants de ces pays a augmenté modérément. Cette situation s’explique principalement par l’amélioration de la conjoncture économique et la hausse de la demande qui en découle de la part des entreprises. Le taux de chômage a régressé de 3,8 à 2,9 % entre mai 2010 et mai 2011.

Fin mai 2011, la population résidante permanente de nationalité étrangère s’était accrue de 2,5 % par rapport au même mois de l’année précédente, atteignant le chiffre de 1 738 098 personnes. A peine deux tiers de ces personnes (soit 64,4 %) sont des ressortissants de l’UE-27 ou de l’Association européenne de libre-échange (AELE). En mai 2011, le bilan migratoire était de 6244 personnes, contre 5155 en mai 2010. L’effectif des citoyens de l’UE-27/AELE a augmenté de 33,8 % en l’espace d’un an, tandis que celui des ressortissants d’Etats tiers a diminué de 6,4 %.

Entre juin 2010 et mai 2011, au total 56 728 autorisations de séjour et 70 480 autorisations de séjour de courte durée ont été délivrées à des travailleurs originaires de l’UE-25/AELE. Comparativement à la même période de l’année précédente, ces chiffres correspondent à une hausse respective de 14,4 et 5,3 %. En mai 2011, 5306 autorisations de séjour et 5993 autorisations de séjour de courte durée ont été accordées à des personnes actives provenant de l’UE-17/AELE contre respectivement 3915 et 4311 en mai 2010. Le même mois, 989 autorisations de séjour et 1210 autorisations de séjour de courte durée ont été remises à des actifs issus de l’UE-8 (pays d’Europe de l’Est) contre respectivement 122 et 1388 un an auparavant. L’augmentation significative enregistrée au mois de mai est essentiellement due aux variations saisonnières ; elle ne dépasse pas le cadre des contingents disponibles du mois précédent.

Tous les mois, l’Office fédéral des migrations rédige un rapport de suivi sur l’immigration, accessible sur Internet.

Contact / renseignements
Office fédéral des migrations, T +41 58 465 11 11, Contact