Le Conseil fédéral donne son feu vert à la création de postes d'enquêteurs TI à l'Office fédéral de la police

Communiqués, DFJP, 29.05.2009. Version corrigée.

Berne. Dans sa séance d'aujourd'hui, le Conseil fédéral a approuvé la création de onze postes supplémentaires dans le domaine des enquêtes informatiques de la Division principale Police judiciaire fédérale (PJF) de l'Office fédéral de la police (fedpol). Il ne prendra toutefois de décision définitive sur l’attribution des moyens nécessaires à cette fin que sur la base de l’évaluation globale des ressources dans le domaine du personnel pour l’année 2009. Grâce à ces postes supplémentaires, la PJF pourra s'adapter à la forte augmentation que connaît depuis quelque temps le volume des données à traiter lors des enquêtes.

Le Conseil fédéral a donné son accord à la création de onze postes supplémentaires d'enquêteurs TI à la Division principale Police judiciaire fédérale (PJF). Ces enquêteurs sont des spécialistes ayant suivi une formation informatique approfondie. Dans le cadre de procédures d'enquête, ils seront responsables de la saisie, du
traitement, de l'analyse, de l'évaluation et de l'interprétation des données électroniques et des communications numériques.

Quantité gigantesque de données

Lors des enquêtes portant sur des cas relevant du crime organisé, de la criminalité économique, du terrorisme ou du financement du terrorisme et menées sur mandat du Ministère public de la Confédération (MPC), la police saisit, traite et évalue en général un très grand volume de données électroniques. La proportion de ces données informatiques n'a cessé de croître ces dernières années: tandis qu'en 2006 seuls quelque 8 téraoctets de données avaient été saisis (ce qui correspond à une pile de papier de 83 kilomètres de haut), 43 téraoctets l'ont été en 2008.

Les onze enquêteurs supplémentaires permettront dès 2010 à la PJF de faire face aux exigences croissantes des enquêtes TI, de contribuer de manière décisive à l'accélération des procédures et d'accomplir dans les délais impartis et avec la qualité requise les tâches que lui a confiées le MPC.

Contact / renseignements
Communication et médias fedpol, T +41 58 463 13 10, Contact