Office fédéral de la police

Bilan de la sécurité de l'information: troisième rapport de la Centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sécurité de l'information

Communiqués, fedpol, 16.11.2006

Berne. Le recrutement de ressortissants suisses pour prêter main forte au phishing, l’espionnage économique ciblé contre des entreprises indigènes ainsi que le débat sur le terrorisme et Internet sont les trois temps forts du troisième rapport semestriel de la Centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sécurité de l’information (MELANI). Le rapport est dès à présent téléchargeable sous www.melani.admin.ch.

MELANI montre dans son rapport que la Suisse est toujours plus dans le collimateur de cybercriminels opérant à l’échelle internationale. C’est ainsi qu’au premier semestre 2006, des tentatives ont été faites pour tromper la clientèle d’un institut suisse, et que des courriels de phishing rédigés en allemand ont fait leur apparition. De même, les pirates recrutent désormais en Suisse de prétendus agents financiers, chargés de transférer à l’étranger l’argent escroqué.

Pour la première fois, MELANI a également observé des cas d’espionnage économique menés à l’aide d’Internet et ciblés contre des entreprises suisses; les attaques venaient d’Extrême-Orient. Il s’est également avéré que les pirates exploitent toujours plus les failles de sécurité des applications, comme les programmes de traitement de texte ou les logiciels antivirus. Un autre danger sérieux provient des réseaux de zombies, impliqués aujourd’hui dans presque toutes les activités criminelles sur le réseau Internet.

Contact / renseignements
Communication et médias fedpol, T +41 58 463 13 10, Contact