La Suisse, l'Autriche et le Liechtenstein travaillent en étroite collaboration dans la lutte contre la criminalité

Communiqués, DFJP, 29.06.2001

La Suisse, l'Autriche et le Liechtenstein collaboreront désormais plus étroite-ment dans la lutte contre la criminalité transfrontalière et la migration clandes-tine. Les accords relatifs à la coopération transfrontalière en matière policière et douanière entreront en vigueur le 1er juillet 2001. Ils renforceront notam-ment la collaboration policière dans la zone frontalière.

Ces accords réglementent surtout la coopération directe entre les autorités compé-tentes, l'assistance accordée lors d'événements majeurs intéressant la politique de sécurité, et l'aide apportée en cas de catastrophe ou d'accident grave. En outre, ils portent sur la communication d'informations par des moyens électroniques, sur la transmission directe de pièces de procédure et de documents officiels ainsi que sur l'observation, la poursuite transfrontalière et les livraisons surveillées.

La Suisse a conclu des accords bilatéraux analogues avec tous les pays limitrophes. Les accords signés avec la France et l'Italie sont déjà en application et l'accord avec l'Allemagne suivra probablement cette année encore. Une coopération étroite avec nos voisins sera ainsi établie dans le domaine de la sûreté intérieure.

Ces accords constituent une première étape sur la voie d'une amélioration de la coopération internationale. Dans le but de garantir la sûreté intérieure de la Suisse de manière optimale, cette coopération devra toutefois être approfondie et étendue à tout l'espace de sécurité de l'Union européenne, y compris le Système de sécurité Schengen. Le Conseil fédéral a, dans ce sens, déjà adopté un mandat de pré-négociations.

Berne, le 29 juin 2001